Skip to navigation – Site map
Special feature: Chinese Medicine: The Global Influence of an Evolving Heritage

Diffusion institutionnelle de la médecine chinoise

Typologie des principaux enjeux
Pierre-Henry De Bruyn and Évelyne Micollier
p. 24-33

Abstract

Le présent article vise à proposer une typologie des différents enjeux que rencontre aujourd’hui la diffusion de la médecine traditionnelle chinoise dans le monde en mettant successivement en lumière des difficultés idéologiques, épistémologiques, politiques, économiques et didactiques. Après avoir montré l’aspect polarisé des débats universitaires concernant la médecine chinoise, est abordée la question du statut épistémologique de cette tradition chinoise en la confrontant à la biomédecine dominante d’origine occidentale. L’originalité des structures politiques chinoises mises en place pour protéger et promouvoir cette tradition nationale est ensuite mise en valeur comme source possible d’inspiration au niveau international avant que soient décrits les différents facteurs économiques susceptibles de jouer positivement ou négativement sur l’évolution de ce patrimoine médical et culturel au niveau local. Les questions didactiques spécifiques que pose la transmission de ce patrimoine et l’enseignement de cette discipline sont finalement analysées avant d’en tirer conclusion.

Top of page

References

Bibliographical reference

Pierre-Henry De Bruyn and Évelyne Micollier, « Diffusion institutionnelle de la médecine chinoise », China Perspectives, 2011/3 | 2011, 24-33.

Electronic reference

Pierre-Henry De Bruyn and Évelyne Micollier, « Diffusion institutionnelle de la médecine chinoise », China Perspectives [Online], 2011/3 | 2011, Online since 30 September 2014, connection on 20 November 2017. URL : http://chinaperspectives.revues.org/5624

Top of page

About the authors

Pierre-Henry De Bruyn

Chercheur au CEFC (UMIFRE n° 18 / CNRS-USR n° 3331 Asie Orientale) et rédacteur en chef de Perspectives chinoises.

By this author

Évelyne Micollier

Chercheure à l'IRD (Institut de recherche pour le développement), UMI 233 (Unité mixte internationale), IRD-Université de Montpellier I. Elle a étudié la médecine chinoise à l'Institut de médecine chinoise de Canton au début des années 1990 dans le cadre de sa recherche doctorale « Un aspect de la pluralité médicale en Chine populaire : les pratiques de qigong, dimension thérapeutique et dimension sociale », thèse de doctorat en anthropologie, Université de Provence, 1995.

By this author

Top of page

Copyright

© All rights reserved

Top of page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org